Mariage d’enfants

Le mariage d’enfants est une violation des droits humains.

Le mariage d’enfants est une violation des droits humains. Malgré les lois qui l’interdisent, cette pratique reste courante. Une fille sur cinq à travers le monde est mariée ou en union avant l’âge de 18 ans. Dans les pays en voie de développement, les statistiques sont plus importantes encore – 40 % des jeunes filles sont mariées avant l’âge de 18 ans et 12 % avant l’âge de 15 ans.

Le mariage de mineures met en danger la vie et la santé de jeunes filles et restreint leurs perspectives d’avenir. Les filles poussées à un mariage précoce tombent souvent enceintes très tôt, alors qu’elles sont encore adolescentes, ce qui augmente le risque de complications lors de la grossesse ou de l’accouchement. Ces complications sont l’une des principales causes de mortalité chez les adolescentes entre 15 et 19 ans.

L’UNFPA encourage les lois, textes et programmes visant à mettre fin au mariage d’enfants. Le Fonds soutient les investissements destinés à renforcer l’autonomie de jeunes filles, à l’aide d’informations et d’offre de services nécessaires à leur bonne santé, leur éducation et leur sécurité, afin qu’elles vivent sereinement leur passage à l’âge adulte. L’UNFPA accompagne aussi les jeunes femmes mariées, notamment en matière de planning familial et de santé maternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Hello, Contactez-nous directement sur WhatsApp !