Grossesses adolescentes

Chaque jour dans les pays en développement, 20 000 filles de moins de 18 ans accouchent. Cela représente 7,3 millions de naissances par an. Et si toutes les grossesses sont incluses, pas seulement les naissances, le nombre de grossesses chez les adolescentes est beaucoup plus élevé.

Lorsqu’une fille tombe enceinte, sa vie peut changer radicalement. Son éducation peut prendre fin et ses perspectives d’emploi diminuent. Elle devient plus vulnérable à la pauvreté et à l’exclusion, et sa santé en souffre souvent. Les complications de la grossesse et de l’accouchement sont la principale cause de décès chez les adolescentes.

La grossesse chez les adolescentes n’est généralement pas le résultat d’un choix délibéré – ces filles ont souvent peu de mot à dire sur les décisions qui affectent leur vie. Au contraire, une grossesse précoce est la conséquence d’un accès limité ou inexistant à l’école, à l’information ou aux soins de santé. L’UNFPA s’emploie à résoudre ces problèmes en se concentrant sur la protection et la réalisation des droits des filles. Cela comprend le soutien à une éducation sexuelle complète et à des soins de santé sexuelle et reproductive pour aider les filles à éviter une grossesse. L’UNFPA préconise également de soutenir les filles qui tombent enceintes afin qu’elles puissent retourner à l’école et atteindre leur plein potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Hello, Contactez-nous directement sur WhatsApp !